Actualités

    Visite de la Caravane Anti-Mafia

    La caravane anti-mafia est née en 1994 à Florence d’un « ras-le-bol » de la population après l’assassinat de l’un des plus grands opposant à la mafia : le juge Giovanni Falcone. L’objectif de la caravane est d’aller à la rencontre des citoyens pour les laisser s’exprimer, et les sensibiliser aux différents systèmes mafieux afin qu’ils soient en mesure de les reconnaître.

    La caravane anti-mafia cherche à nous faire comprendre la différence entre le mythe mafieux et la réalité : loin de la figure fantasmée du « Parrain », le mafieux évolue dans un monde de violence sans morale ni pitié. La caravane se veut le déclencheur d’une prise de conscience : la mafia existe en France aussi. Derrière tout trafic de drogue il y a une organisation mafieuse. Pour lutter contre elle, il faut d’abord la nommer, l’identifier. C’est pourquoi la présence de la Caravane est si fondamentale. Itinérante, celle-ci ne se limite pas qu’à la France. Après avoir fait le tour de l’Italie, elle part vers d’autres pays et villes européennes.

    antimafia interview

    Le vendredi 14 octobre, la Ligue de l’Enseignement-Fédération des Bouches-du-Rhône a accueilli dans ses locaux l’avocat Alessandro Cobianchi et l’institutrice Maria-Giovanna, tous deux militants au sein de la Caravane et du mouvement ARCI. Ils nous ont transmis des techniques d’animations pour pouvoir organiser des ateliers de discussion autour des problématiques liées à leur engagement.

    La veille, un clip vidéo a été réalisé à Marseille et au sein de notre centre de formation [CFREP ndlr]. Pour situer le contexte de la ville, Sylvie Allainmat a emmené le cinéaste Mauro Maugeri dans quelques endroits symboliques de la cité phocéenne, où il a pu s’inspirer de l’essence de la ville. La vidéo interroge les jeunes du CFREP autour de l’identité, la légalité, les banlieues, pourquoi ils aiment leurs quartiers, qui sont leurs modèles, à quoi ils aspirent devenir… Cette vidéo servira d’introduction au débat avec les jeunes lors du passage de la caravane. Toujours dans une volonté de provoquer le questionnement afin que les jeunes trouvent les réponses eux-mêmes.

    discussionLa Ligue de l’Enseignement Fédération des Bouches-du-Rhône, accompagnée par une équipe éducative et des dessinateurs, va mobiliser un groupe d’élèves de collège pour créer une vidéo d’animation, dans le courant de cette année. Le film d’animation aura pour fil rouge l’enrôlement mafieux à Marseille, et pourra être utilisée dans le cadre d’une future caravane.

    Rendez-vous les 5 et 6 décembre à la Ciotat et Marseille pour suivre la progression de la caravane.