Actualités

Rencontre à la Maison Départementale de Lutte contre les Discriminations

Comment s'engager ensemble, acteurs institutionnels et associatifs positionnés sur le territoire, pour lutter contre les discriminations ? Ce matin du mercredi 27 octobre, nous avons eu le plaisir d’être invité pour une rencontre autour des actions éducatives menées dans le cadre des luttes contre les discriminations, au sein de la MDLD. 

A l'occasion du lancement de la permanence bimensuelle d'accès au droit proposée par la Maison de Lutte contre les Discriminations (MDLD), qui accueille également entre ses murs l’exposition des œuvres réalisées dans le cadre du concours photo Discrimin’action, celle-ci a souhaité animer un temps d’échange et de rencontre pour les acteurs associatifs et institutionnels engagés dans cette lutte contre les discriminations.

Suzanne Guilhem, Présidente de la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône, Sylvain Berkat, référent des actions citoyennes du Service Education et Emma Nehal, volontaire en service civique sur le projet Discrimin’action, ont répondu à l’invitation et ont participé à cette matinée d’échanges. Ils ont rencontré Madame Pau-Langevin, Adjointe à la Défenseure des Droits en charge de la lutte contre les discriminations, Madame Eskenazi, Cheffe de pôle régional PACA Corse, Hélène Gente, Maire de Mallemort et Conseillère départementale des Bouches-du-Rhône, ainsi que différents partenaires institutionnels et associatifs du Défenseur des Droits et de la MDLD : L’association Transat, l’association Accès au Droit des Enfants et des Jeunes (AOEJ), Le Conseil Départemental d’Accès aux Droits des Bouches-du-Rhône (CDAD), la Direction de l’Education et des Collèges du Département 13, ainsi que plusieurs Délégués Défenseurs des Droits, qui assurent des permanences dans le département.

Suzanne Guilhem a présenté l’exposition du concours photo Discrimin’action ainsi que les différentes actions menées par la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône autour de cette question. « Le concours photo est un outil transversal, qui permet d’aborder beaucoup d’enjeux à travers la réflexion collective, le débat, la créativité, l’intergénérationnel, l’apprentissage de la démocratie grâce au vote du jury… Ces œuvres sont le résultat de tout un travail pédagogique effectué par et avec les jeunes autour des discriminations », explique la Présidente. Un projet salué par l’ensemble des invités : « C’est important que ces actions prennent une forme participative et artistique, pour permettre aux jeunes de s’approprier ce combat avec leurs propres mots », a souligné Madame Gente. Madame Pau-Langevin a également félicité l’ensemble des participants venus apporter leur témoignage : « On a l'impression aujourd’hui que la lutte contre les discriminations est le combat d’une minorité, mais il est très important d’avoir des gens qui se battent comme vous le faites, avec leurs moyens, pour ces enjeux fondamentaux d’égalité. Il faut qu'on parvienne à redonner un élan à cette lutte contre les discriminations et à créer une société plus inclusive. »

Et c’est bien là l’objectif de cette rencontre : mettre en réseau les acteurs associatifs et institutionnels du territoire, à travers un temps d’échange autour des différentes actions éducatives menées dans les établissements scolaires notamment, à travers l’apport de témoignages. L’idée : échanger sur nos pratiques, créer du lien, nourrir et enrichir ces actions au quotidien pour les développer davantage… Mais aussi cibler de nouveaux besoins comme celui de la formation de celles et ceux qui sont sur le terrain, ou la mise en commun des ressources, des outils pédagogiques. « Assurer ce lien nécessaire, c’est un travail collectif qu'il nous faut mener dans cette lutte contre les discriminations », sourit Suzanne Guilhem. Avec une priorité ciblée sur les jeunes, qui sont au cœur des enjeux de cette lutte contre les discriminations selon Madame Eskenazi : « L’idée c’est de croiser cette priorité qu’est la jeunesse au combat que nous menons, comme c’est le cas avec le projet Discrimin’action par exemple. »

Après avoir tracé des axes en commun pour l’avenir, les rendez-vous sont pris, et l’année promet d’être riche en projets ! Un grand merci à La Maison Départementale de Lutte contre les Discriminations pour leur accueil, ainsi qu’à tous les participants à cet échange riche en perspectives.

preview 0dfd848aca86d4ba2e1bcf2b9351266f collage