• solidarite internationale

Actualités

Tour de France républicain 2018 : une très belle édition !

Le Tour de France Républicain est une expérience unique en France, mise en œuvre depuis 2014 : 100 collégiens marseillais des quartiers prioritaires de la ville découvrent, au cours d’un séjour d’une semaine qui les mène à Paris et à Strasbourg, la citoyenneté et la diversité culturelle de manière concrète à travers les lieux, les personnalités qui les font vivre au quotidien.

LE DEPART

BEST J1 Arivée Rencontre journalistes Théâtre 45« Je remercie vos parents car, si vous portez ces valeurs, c’est parce qu’ils vous accompagnent dans votre rôle de citoyen et dans cette République française si belle et si diverse. Le Tour de France Républicain est une initiative unique, qui va vous permettre de toucher du doigt la réalité de nos institutions. A la fin de ce séjour, qui va vous mener de Paris à Strasbourg, vous pourrez répondre à la question : qu’est-ce que la République française au sein de la communauté européen ? ». La voix de Dominique Beck, DASEN des Bouches du Rhône, résonne dans la cour du Lycée Victor Hugo où se sont réunis ce matin les 97 collégiens en route pour le Tour de France Républicain. Isabelle Dorey, Déléguée Générale et Suzanne Guilhem, Présidente sont également présentes pour le départ.

Emmanuelle Assidon, Préfète déléguée pour l’Egalité des chances, rassure les parents : « Vos enfants sont encadrés par l’excellente équipe de la Ligue de l’enseignement. Le seul risque, c’est que, quand ils reviendront, ils vous parleront de ce séjour matin, midi et soir ! ». Puis elle ajoute « Vous êtes des élèves engagés, curieux, citoyens. Vous serez de très bons ambassadeurs de la citoyenneté », avant de leur donner rendez-vous samedi à l’Elysée.

Les parents de Fares, l’un des collégiens participants, sont très fiers : « Notre fils est heureux d’être là, il attend impatiemment la suite ! Depuis qu’il est petit, il regarde le défilé du 14 juillet à la télé. Cette année, il va avoir la chance de le vivre en vrai. Les discours nous ont touchés. Nous espérons que ça va continuer l’année prochaine et que d’autres jeunes pourront vivre cette expérience ».

La maman de Sarah est émue aux larmes, c’est la première fois qu’elle laisse sa fille partir. « En la laissant partir, je lui fais un grand cadeau ». Une autre maman regarde avec amusement les jeux qu’ont préparés les animateurs pour que les jeunes fassent connaissance entre eux. Elle commente : « C’est bien, comme ça, ils ne vont pas rester tout seuls, ils vont se faire de nouveaux amis ».
Il est déjà l’heure de partir. Les 5 groupes montent les marches de la gare et se frayent un chemin jusqu’au quai, sous les yeux un peu éberlués des autres voyageurs. 

Tour de France, 5 édition : c’est parti !

JOUR 1 : LES MÉDIAS ET LE THÉÂTRE

J1 Arrivée Rencontre journalistes Théâtre 8615h : rencontre privilégiée avec quatre journalistes passionnées du Monde et une journaliste de l' Agence France-Presse. Les sujets abordés sont nombreux : fake news, illuminati, lobbying, guerre en Syrie... Les questions fusent : « Qu'est ce qui vous plait dans votre métier? », « Les journaux en papier, ça va disparaître? », « Qui est le plus fiable entre TF1 et France 2? »... Les échanges sont riches, les journalistes, venues bénévolement pour l'occasion, jouent le jeu des questions réponses et expliquent leur métier sans détours. "C'est génial, je n'ai jamais vu un groupe poser autant de questions ! " commente l'une d'elles.

20h :RDV au Théâtre des Mathurins pour Dernier coup de ciseaux, une pièce policière interactive. Les acteurs, qui avaient déjà joué l'année dernière pour le Tour de France Républicain, accueillent spécialement le groupe marseillais avec des petits clins d’œil: drapeau de l'OM, accent, politique... Les jeunes, pourtant fatigués par cette intense première journée, rient aux éclats et participent avec joie pour résoudre l'enquête policière...

 

JOUR 2 : ASSEMBLÉE NATIONALE ET CONSEIL CONSTITUTIONNEL

BEST J2 7L’Assemblée nationale nous ouvre ses portes ! Cette ancienne demeure de la duchesse de Bourbon accueille les 577 députés qui y siègent. Au détour des couloirs, nous croisons plusieurs personnalités : un ancien Premier Ministre et deux députés des circonscriptions de Marseille et de Gardanne.

Nous avons la chance d’assister à une séance au sein de l’hémicycle : le débat porte sur l’égalité homme femme. Voir en direct la fabrique des lois : quoi de mieux pour appréhender la démocratie ! Tout le monde est suspendu aux lèvres des différents députés. L’un d’entre eux étonne les jeunes, avec sa chemise à fleurs et ses tatouages. Puis direction la galerie des fêtes. Les lustres de 450 kilos nous surplombent. Pour finir, nous faisons le parcours rituel qu’effectue le Président de l’Assemblée nationale sous les coups des tambours pour se rendre en séance. Notre guide Mustapha est ravi de la visite « Des groupes comme ça, j’en veux tous les jours ! ».
A peine le temps de manger, nous nous rendons, à quelques pas de là, au Conseil constitutionnel. Cette institution, garante du respect de la Constitution, a récemment fait l’actualité avec l’abolition du « délit de solidarité ». Nous découvrons le grand salon, pièce dans laquelle sont officiellement proclamés les résultats des élections présidentielles. 

JOUR 3 : DÉFILÉ ET ELYSÉE

J3 BEST 26« Ils m'ont tous dit que ça avait été la meilleure journée de leur vie », raconte Emma, animatrice du Tour de France républicain. «Je n'arrive pas à réaliser tout ce qu'on a fait aujourd’hui ! » ajoute Marie, une autre animatrice.
Il est vrai que cette journée d'aujourdhui nous a semblé irréelle. Tout commence par un réveil aux aurores. Nous marchons à travers les rues de Paris, étrangement silencieuses sans la circulation des voitures. Spécialement escortés par les services d'ordre, nous nous plaçons dans les tribunes officielles. Après avoir chanté La marseillaise, la foule reconnaissante applaudit la gendarmerie nationale, l'armée de terre, les sapeurs pompiers... Les avions semblent nous frôler. Les uniformes, la musique cadencée, les mouvements synchronisés des soldats nous plongent dans une atmosphère à la fois solennelle et émouvante.

 

 

 

 

J3 BEST 45Le défilé fini, nous sommes à nouveau escortés jusqu'à l'hôtel de Marigny, à quelques pas de l'Elysée. Nous nous installons dans l'herbe pour une pause pique-nique. Les enfants sont interviewés par la radio, la presse écrite et la télévision. Soudain, le silence se fait. Le Président de la République fait son entrée. Saisis par l'émotion, certains jeunes ont les larmes aux yeux. « Vous pouvez être fiers de vous et de vos familles » : après un mot de bienvenue, le Président est encerclé par les collégiens.

Il les questionne : «Et toi, que veux-tu faire plus tard?». Les échanges portent sur l’engagement, la volonté de réussir et de construire le futur. La rencontre terminée, les enfants sont ravis. Nous apprenons enfin que nous sommes tous invités dans les jardins de l'Elysée demain pour visionner la finale de la coupe du monde ! Cette nouvelle inattendue est accueillie par des cris de joie des jeunes et de toute l'équipe !

La visite du Palais de l’Elysée qui s’en suit impressionne les collégiens : la cour, la salle dans laquelle se réunit le conseil des Ministres, la salle des fêtes… Le Directeur de Cabinet du Président de la république les accueille chaleureusement. Difficile de garder les pieds sur terre, avec une telle journée ! Celle-ci se finit tranquillement sur un bâteau-mouche, pour apercevoir les plus beaux monuments de Paris.

Merci à Patrick Strzoda, Directeur de cabinet de l’Élysée ; Marie Emmanuelle Assidon, Préfète déléguée pour l’égalité des chances ; Gilbert Basso, Délégué au Préfet chargé de l’éducation ; Bernard Beignier, recteur d’académie Aix Marseille ; Patrice Gros, inspecteur d’académie; Gilles Blondel principal de collège ; Suzanne Guilhem, Présidente de la Ligue 13 ; Isabelle Dorey, Déléguée Générale de la Ligue 13 et Grégory Brandizi, Responsable Education et citoyenneté de la Ligue 13 pour leur présence auprès des collégiens.

J3 BEST 74

 

JOUR 4 : MUSEES ET FINALE

J4 BEST 23« Un immigré, c’est comme un arbre qu’on déracine et qu’on installe dans un nouveau terrain. L’arbre va s’adapter à son environnement, mais il va aussi le changer. De nouveaux végétaux vont pousser autour de lui ».
C’est ainsi qu’Anne-Marie, notre guide, commence la visite du Musée de l’immigration en ce quatrième jour de notre épopée républicaine. Elle poursuit : « Est-ce que vous avez des exemples de culture qui se mélangent ? », A votre avis, qu’est-ce que les immigrés nous ont apporté dans l’Histoire de France ? ».

La deuxième partie de la visite nous porte sur les routes, en compagnie des Tsiganes. L’exposition « Mondes tsiganes » nous montrent comment, depuis 1930, les images produites ont construit et renforcé les préjugés sur ces communautés nomades. D’ailleurs, la variété des noms qu’on leur donne (Tsigane, gens du voyage, manouche, roms, roumains…) sont la preuve de notre méconnaissance. Karime, qui n’a cessé de poser des questions tout au long de la visite, confirme « C’était vraiment intéressant, on a découvert des choses qu’on ne connaissait pas ». Cette journée a également permis à deux autres groupes de découvrir le Louvre et le Musée du Quai Branly.

J4 BEST 10Après un pique-nique, les jeunes se répartissent par groupe pour différents ateliers : un jeu autour de la laïcité, une réflexion autour d’une carte postale représentant une manifestation pour le droit des femmes et le vote pour la meilleure photo du concours Discrimin’action.

Puis c'est le moment tant attendu : nous somes invités à regarder la finale de la coupe du monde à l'Elysée. Il y a peu de mots pour décrire ce moment exceptionnel ... 

 

 

 

JOUR 5 : RENCONTRES CITOYENNES A STRASBOURG

J5 BEST 39h43 : arrivée à la gare de Strasbourg, la dernière étape de notre voyage. Après une pause musicale à l’auberge, nous nous dirigeons vers d'autres aventures citoyennes. Nous sommes reçus par Monsieur Cahn, Adjoint au Maire de Strasbourg dans la salle des fêtes de la ville « Les politiques jeunesse ne doivent pas seulement se faire pour les jeunes mais avec les jeunes. Il faut leur donner la parole, elle doit être écoutée ». Pour preuve, Fiona, qui fait partie du Conseil des jeunes, explique l’objectif du dispositif : permettre aux Strasbourgeois de 11 à 15 ans de représenter les jeunes de la ville et de créer des projets pour eux. Les jeunes du centre socioculturel Neuhof explique ensuite les projets de solidarité auxquels ils participent, au niveau local et international. Après cette introduction, l’après-midi d’ateliers citoyens est lancée !

 

 

 

J5 BEST 20

 Il y en a pour tous les goûts et chaque jeune peut aller d’atelier en atelier, au gré de ses envies et de ses intérêts : grand jeu de la laïcité, atelier dessin et webradio autour d'une exposition de publicités discriminantes, cartes de la fraternité sur divers thèmes citoyens, vote pour les photos du concours Discrimin’action, atelier cuisine interculturel, pictionnary des discriminations...

Tous les ateliers sans exception soulèvent des questions et des échanges d’une extraordinaire richesse. Pendant trois heures, les jeunes vont se questionner, partager leur point de vue et s’amuser en parlant laïcité, discrimination, fraternité, prison, religion, identité, handicap, liberté d’expression… Une admirable performance de théâtre forum clôt cette belle après-midi par Théâtre Forum / Compagnie ACTE / Arc en Ciel.

Les jeunes sont heureux de cette rencontre avec les jeunes Strasbourgeois. Chahda me confie « Les Strasbourgeois sont chouettes ! On a échangé nos numéros. Ils viennent dans trois jours à Marseille et nous allons en profiter pour nous voir ». Mission réussie ! Merci à nos collègues de La Ligue de l'Enseignement 67 pour leur animation et leur présence !

JOUR 6 : PARLEMENT EUROPEN ET CONSEIL DE L'EUROPE

J6 BEST 67L’étape strasbourgeoise continue ! Nous nous rendons au Parlement européen. L’architecture du bâtiment se veut inachevée et transparente, à l’image de cette Union européenne en constante évolution. Les questions des collégiens sont nombreuses et pointues : Brexit, alliances politiques, compétences de l’UE … Nous sommes invités à prendre une photo dans l’entrée protocolaire sur le tapis rouge. C’est normalement un privilège réservé aux chefs d’Etat !
Puis direction le Conseil de l’Europe, organisation internationale de défense des droits de l’homme. « Comprenez bien que n’importe quel pays peut entrer dans le piège du populisme ou de la dictature. La démocratie n’est pas acquise. ». Le message est passé !

Fin de journée, certains groupes décident d’aller faire un tour dans le centre-ville de Strasbourg. Pour la majorité des collégiens, ils découvrent la ville, et la trouvent très belle. « J’aimerais bien rester ici », me confie Chahda.
Retour à l’auberge de jeunesse. « Demain nous allons nous quitter. L’idée, c’est que le Tour de France républicain soit le début de votre engagement ». Plusieurs ateliers sont donc organisés pour permettre à chaque jeune d’approfondir une thématique, un dispositif, un type d’engagement pour la suite : environnement, bénévolat, associations, sport, BAFA, junior association… « Pour quelles causes souhaiteriez-vous vous engager maintenant ? ». Les réponses sont multiples : « le handisport, l’humanitaire, aider les personnes sans domicile fixe ou victimes de violence conjugales… ». Ce qui est certain, c’est que l’équipe de la Ligue de l’enseignement répondra présente pour les aider à concrétiser leurs envies et leurs projets !

JOUR 7 : LA FIN... OU LE DÉBUT ? JOUR 7 : RETOUR A MARSEILLE

J7 BEST 61"J'ai plus appris en une semaine qu'en 14 ans !".

La cinquième édition du Tour de France républicain s'est achevée le 18 juillet 2018...Les 6 heures de train qui les séparaient de Marseille ont permis aux jeunes de faire le bilan de cette folle semaine. A quelques minutes de l'arrivée en gare Saint Charles, l'émotion est palpable dans les wagons. Les battle de chansons font place à des déclarations émouvantes et d'une sincérité désarmante. De leurs paroles jaillissent beaucoup de gratitude et énormément de fierté d'avoir fait partie de cette aventure.

C'est la fin d'un chapitre, et le début d'une nouvelle page à écrire ! Car nous allons très bientôt tous les revoir et continuer à les accompagner sur les chemins de la citoyenneté.

Bravo à tous les jeunes dont le comportement irréprochable a été salué par toutes les institutions et organisations rencontrées ! Bravo aux animateurs, à l'équipe de direction du séjour, aux équipes des différents services, à la direction de la Ligue 13, à l'Education nationale et à la Préfecture des Bouches-du-Rhône qui ont permis à ce projet de se dérouler à la perfection !

A l'année prochaine !

sassocier est une force-Web