Actualités

    FeMenism: La jeunesse et les arts pour l’égalité

    Comment parler de la question du genre, de l'égalité des sexes et des stéréotypes dans nos sociétés européennes ? Comment développer une approche universelle et interroger le regard des hommes sur cet enjeu européen, dont ils sont souvent exclus ? 

    En quoi la jeunesse peut-elle incarner cette ouverture, cette liberté et se réapproprier ces questionnements ? C’est le défi lancé par FeMenism, un projet d'échange interculturel qui a rassemblé seize jeunes venus de Serbie, d’Italie, de Grèce et de France. Ensemble, ils ont pu ouvrir un espace pour libérer leur parole, leur expression personnelle et artistique dans le cadre de ce projet qui s’est déroulé à Marseille du 26 au 03 Décembre 2017, en partenariat avec la commune de San Damiano d'Asti, l'institution culturelle serbe Skcns et l'ONG grecque Cyclisis. 

    Hébergés à l’auberge de jeunesse Vertigo, ces jeunes ont partagé toute la semaine des temps d’activité, d’échanges et de réflexions au centre Social Les Musardises en utilisant le questionnement du genre, du féminisme, et de l'égalité des sexes comme fils conducteurs de leur cheminement. Ils ont participé à un atelier autour de la question du genre avec Zoé Hewarth et à des sessions de performance théâtrale animées par Léa Jevtic, jeune comédienne serbe de la structure SKCNS (partenaire serbe) qui les a accompagnés toute la semaine. A travers des propositions d'exercices et d'expérimentations imaginées à partir de leur histoire personnelle, de leurs ressentis et de leurs idées, ils ont cherché à interroger et exprimer ce qui entrave leur liberté, leur dignité, leurs espoirs. 
    Dans un autre temps, les jeunes ont pu s'initier à l'art du graffiti avec l'artiste Zeco, graffeur Marseillais qui a trouvé "important de se rallier à ce projet car cela doit aussi passer par les hommes". Il leur a montré comment se servir d'une bombe de peinture et mettre des idées en images. A partir de témoignages et de propos recueillis dans le quartier et sur les réseaux sociaux, l'artiste a imaginé une fresque et proposé aux jeunes de la réaliser avec lui, dans l'objectif d'illustrer les thématiques abordées dans l'échange. Sur cette fresque, on peut voir les visages de Frida Kahlo ou Malala Yousafzaï, et lire en grandes lettres blanches " Il n'y a qu'un seul genre, le genre Humain". L'expression d'un engagement, fort et déterminé. 

    IMG 1881

    IMG 1700

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Venus d’horizons différents, ces jeunes qui ne se connaissaient pas et ne parlaient pas la même langue en montant dans le train qui les a conduits à Marseille ont dû dépasser les barrières du langage pour partager leurs vécus, leurs idées, leurs visions du Monde et de l’avenir. Motivés par cet enjeu, ils ont accepté de se réapproprier ces questions à travers la mise en place d’un projet artistique collectif. Issus de sociétés différentes, l’enjeu pour eux était de partager ces réalités, de s’enrichir mutuellement et de faire entendre leur voix en tant que citoyens du Monde, de s’unir pour donner de la force à ces idées.

    IMG 1529

    Car au-delà de la création artistique, c’est bel et bien d’échange dont il est question, fait de rencontres inspirantes et d’amitiés sincères et touchantes. Les regards et les sourires sont vite devenus complices, l’ambiance joyeuse.

    Chaque soir à l’auberge, un repas thématique autour des différentes nationalités était proposé et préparé pour l’ensemble du groupe. Après le repas français et le repas grec, nous avons pu découvrir les spécialités italiennes le Mercredi 29 Novembre à l’auberge ! C’est en musique et en dansant que les italiens se sont affairés dans la cuisine, pour le plaisir de nos papilles.
    Au menu, rizotto au vin italien, salade de céleri et d’orange, veau panné et biscuits fait maison ! Après le repas, tout le monde a eu droit à une initiation aux danses traditionnelles grecques. La musique est lancée, les pas sont donnés, il n’y a plus qu’à se tenir la main et à se laisser emporter dans la ronde …

    Cette complicité qui s’est vite crée entre les jeunes a permis de nourrir le projet de FeMinism. Ces temps d’activités aux Musardises avaient pour objectif de préparer la journée du Samedi 2 Décembre qui s’est déroulée au centre Social, où le groupe a réalisé devant le public une performance créative et multidisciplinaire (Musique, danse, théâtre) réalisée à partir des différentes propositions d'expérimentations réalisées toute la semaine, et présenté l’immense fresque créée avec Zéco. Cet évènement s’inscrivait dans le cadre du festival des Solidarités qui s’est déroulé à Marseille du 17 Novembre au 03 Décembre !

    Les jeunes ont vécu une expérience unique, faite de partage, d’engagement et de créativité, et c’est avec beaucoup d’émotion qu’ils se sont dit au revoir à la fin du spectacle, comme une parenthèse qui se referme durant laquelle ils ont pu exprimer ce qu’ils étaient, ce qu’ils voulaient être et devenir dans leur Monde, et le dire, le crier, le partager.

    IMG 0095

    IMG 0038

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    IMG 0151

     

    La Provence en parle !

    FeMenism-La provence-décembre2017

    sassocier est une force-Web