Eté 2022 : colos apprenantes au Sauze !

Perché à 1400m d'altitude, au-dessus de la ville de Barcelonnette, dans la vallée de l'Ubaye, le chalet Sainte-Victoire, situé au Sauze, accueille, chaque semaine, un groupe d'enfants de 6 à 17 ans.

PeWhatsApp Image 2022 07 20 at 17.23.18ndant cinq jours, et durant toutes les vacances d’été, ils vont profiter de diverses activités sportives, de plein air, dans le cadre des « Colos apprenantes ». Ce dispositif, soutenu par l'État, a pour objectif principal de remobiliser les enfants tant au niveau des expériences collectives que des savoirs après la période de confinement qui a durement isolé les élèves du pays.

Mercredi 20 juillet, Olivier Venck, le directeur du Chalet, s'affaire avec son équipe de 13 personnes, dont une dizaine d'animateurs, à assurer le bon fonctionnement du séjour. Au Chalet Sainte-Victoire, propriété de La Ligue depuis une vingtaine d'années, on peut héberger jusqu'à 75 enfants dans des chambres-dortoirs, confortables et répondant parfaitement aux besoins des enfants. Chaque jour, les deux groupes d’enfants (6-11 ans et les 12-17 ans) se voient proposer des activités telles que le VTT, la rando découverte, la balade aqualudique, une journée au plan d'eau de Jausiers. À travers celles-ci, le projet pédagogique est de renforcer « le savoir-être, le vivre ensemble » insiste Olivier Venck. Il ajoute que malgré les journées bien rythmées, l'équipe veille à ce que les enfants aient des moments de relâchement où ils peuvent vaquer à leurs occupations préférées : jeux de société, ping-pong ou tout simplement se retrouver dans leurs chambres ou au salon du rez-de-chaussée qui jouxte la salle à manger. Ces moments libres leur sont accordés entre 17h30 et 19h30, avant le repas du soir.

En fin de matinée, le groupe des « Petits » est au plan d'eau de Jausiers, à quelques kilomètres du lieu d'hébergement. 34 enfants se baignent dans une eau un peu fraîche avec un soleil déjà bien haut dans le ciel. Les animateurs ont vérifié au préalable leur niveau de natation avant de les laisser partir en baignade dans ce lac artificiel posé dans un somptueux décor montagneux.

Midi, l’heure du pique-nique, au bord de l’eau, a sonné. Deux par deux, casquette bien vissée sur la tête, les enfants rejoignent un petit coin arboré au bord de ce lac, véritable paradis pour les enfants et les adultes. Assis sur l’herbe, formant un grand cercle, ils en profitent pour reprendre des forces avant d'attaquer la seconde partie de la journée. Yacine, 25 ans, l'un des animateurs qui encadrent la baignade, explique que les « enfants sont assez calmes et attentifs. Ils ont compris qu'ils sont là pour s'amuser ». Il ajoute en souriant : « On veut qu'ils rentrent avec de beaux souvenirs ». Cette activité baignade est l'occasion pour une grande partie des enfants vivant en milieu citadin, de découvrir les lacs, même s'ils sont artificiels.

Shana, 9 ans, habite au Panier, à Marseille. Elle fait un premier bilan de son séjour à mi-parcours au Sauze : elle a aimé se faire des copains et copines et a découvert la veillée. C'est sa première Colo avec La Ligue de l’enseignement - Fédération des Bouches-du-Rhône. A l'entendre, et vu son attitude enjouée, ce séjour remplit d’ores et déjà ces attentes !

Noham, habite le 15e arrondissement de Marseille. Il nage pour la première fois dans un lac : « L'eau est plus froide qu'à Marseille ! » dit-il. Il est venu avec sa sœur. C'est l’une des caractéristiques des « colos apprenantes » proposées par La Ligue de l’enseignement - Fédération des Bouches-du-Rhône : on accepte les fratries, ce qui soulage grandement les parents.

Il est 13h, allons découvrir ce que le groupe des « Ados » a fait de sa matinée. Direction le grand parc du centre-ville de Barcelonnette. Les jeunes viennent tout juste de revenir d’une belle balade aqualudique proposée par « Rando Passion-Maison de la Montagne », partenaire de la Ligue de l’enseignement - Fédération des Bouches-du-Rhône. Il s’agit de marcher dans les torrents de montagne, sous de petites cascades, à la découverte de ce milieu insolite et préservé.

Après un pique-nique suivi de quelques parties du « jeu du béret », les voilà fins prêts à déambuler dans les rues principales de Barcelonnette, à l’affût d’une bonne glace ou autres objets de souvenirs.

15h30, retour au chalet ou l’on retrouve Olivier, qui fait aussi office de « chauffeur », toujours prêt à descendre ou récupérer un groupe avec le minibus de La Ligue. On profite d’un moment « calme » pour évoquer aussi les autres fonctions du chalet Sainte-Victoire durant l’année : accueillir des classes découvertes et de neige ainsi que des stages de BAFA en internat. Parfois le public vient d’autres départements que les Bouches-du-Rhône. On évoque les « colos apprenantes » et Olivier souligne que les activités pratiquées par les enfants développent leur autonomie (faire un lit, choisir ses vêtements…) et favorisent la vie collective. Ils découvrent aussi le milieu naturel, apprennent à reconnaitre les arbres, le cycle de l’eau (de l’Ubaye jusqu’au robinet à Marseille), à donner leur avis, à parler en groupe (lors des veillées) et à se responsabiliser. Tout un programme riche et passionnant qu’ils emporteront avec eux au retour à la maison.

Avant de quitter le chalet Sainte-Victoire pour retrouver Marseille, nous rencontrons Ayoub, 12 ans, du 3e arrondissement de Marseille. Il a aimé « faire des activités filles-garçons » et bien que connaissant certains des vacanciers, il a eu le temps « de se faire de bons copains ». Il a particulièrement apprécié l’aqua balade. Asmaa, 14 ans, a une certaine habitude des colonies de vacances organisées par La Ligue. Elle apprécie particulièrement les veillées et elle s’exclame : « Les colonies trop bien ! ».

Wistan, 27 ans, animateur A.S (Assistant Sanitaire) essaie de donner goût aux enfants pour la curiosité. Il leur conseille des livres, des jeux et des séries selon leurs envies. Il souligne que « c’est une colo vivante avec une ambiance de vacances ».

Fin de journée, l’heure de partir approche. Après le goûter, on prend une photo de groupe avec les jeunes et l’équipe d’animation. Les « Ados » posent sur les balcons de leurs chambres tandis que les « Petits » se serrent sur la terrasse du Chalet prêt pour immortaliser cet instant. Une photo pleine de souvenirs ponctués d’apprentissages, de partages et d’aventures en pleine nature ! 

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze

Colos apprenantes Sauze