Théâtre Forum : rejouer et déjouer les discriminations

Dans le cadre de la Semaine de lutte contre les discriminations liées à l’origine, la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône et la Compagnie Théâtre et Sociétés ont proposé un atelier de Théâtre Forum au public, notamment des jeunes des centres sociaux, venu en nombre pour l'occasion.

Quoi de mieux, pour apprendre à identifier et à contrer les discriminations, qu'une pièce de Théâtre ? Ou encore mieux : une pièce de Théâtre avec laquelle on peut intéragir, proposer son point de vue, voire devenir acteur de la pièce  ! La salle de spectacle du Théâtre de l'Oeuvre a ouvert ses portes, mercredi 20 mars 2019, à un atelier de théâtre Forum, dans le cadre de la semaine de lutte contre les discriminations liées à l'origine. Des petites scénettes, traitant de toutes sortes de discriminations, sont présentées au public. Ce dernier est ensuite pris à partie : "Et vous, qu'auriez-vous fait dans ce cas-là ? Invités à participer activement, l’auditoire propose ou joue des comportements alternatifs à ceux qui ont été proposés initialement. 

Ainsi, dans la première scénette, une personne en situation de handicap est discriminée et refusée dans un club de football amateur. Les jeunes soulignent que cette personne n'est pas « un handicapé » mais "une personne en situation de handicap".

Dans un autre tableau, un jeune homme homosexuel fait son coming out auprès de sa famille et de ses amis. Il est rejeté et insulté. Kamel, l’animateur de l’atelier, intervient : "Trouvez-vous cela normal" ? Et c’est à l’unisson que les répondent : "NON!". Younes, un jeune du public venu sur scène s’indigne : "Le vocabulaire employé est inadmissible, il a le droit d'être comme il est". Une jeune fille renchérit : "Moi je propose que les parents éduquent mieux leurs enfants sur ces sujets, mais il faut aussi éduquer les parents pour qu'ils soient ouverts sur ce sujet". Une maman ajoute "L'éducation nationale a un rôle à jouer sur cette thématique, il faut faire de la sensibilisation dans les écoles".

Dans la dernière scénette, un jeune homme et une jeune femme de quartiers et de milieux sociaux très différents se rencontrent et se plaisent mais les amis du jeune homme n’approuvent pas cette relation. Une jeune du public intervient : "S'il a envie de draguer une blanche, une noire, une jaune, une verte, il a le droit". Kamel, l'intervenant, constate : "ça existe les sentiments dans les quartiers". Un jeune murmure "bah oui, heureusement"...

Merci au Théâtre de l’œuvre qui a accueilli ce temps fort, à la Compagnie Théâtre et Sociétés qui l’a animé, et au public qui a participé !

La semaine de lutte contre les discriminations liées à l’origine est soutenue par la Dilcrah.

theatre forum semaine lutte discriminations

sassocier est une force-Web