Une journée pour parler du handicap au travail

Lundi 29 Avril, les salariés de la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône ont participé à une journée de sensibilisation sur le handicap au travail, animée par Ismail Wazwaz, agent de développement de l’USEP 13 et Corinne Lebreton, assistante aux ressources Humaines. L’occasion d’évoquer un sujet important et pourtant mal connu, pour mieux comprendre la place du handicap et sa prise en compte dans les milieux professionnels ! 


IMG 20190429 142604C’est autour d’un café que les participants se sont retrouvés. Salariés du siège administratif, des centres sociaux ou accompagnateurs à la scolarité, tous ont répondu présent pour des raisons variées : « Je suis venue parce que je trouve que c’est important de parler de ce sujet-là, et qu’on en parle pas assez » explique l’une des participantes. A côté d’elle, une accompagnatrice à la scolarité travaille actuellement avec un enfant dont le père est en situation de handicap. « Je voudrais disposer d’outils pour mieux accompagner cette famille », dit-elle. Quant à Mohamed, animateur au Centre Social Kleber, il est en train de monter un projet autour du handicap avec les jeunes du centre. Des profils différents, et pourtant une même volonté : disposer de connaissances et d’outils pour mieux comprendre, s’adapter à cette question et pouvoir être en mesure de les transmettre par la suite.


Le matin, Ismail a abordé le sujet de manière théorique, à travers une approche participative et une réflexion collective autour de la définition du handicap : par petits groupes, les participants ont tenté de formuler une définition avec leurs propres mots, avant de réfléchir tous ensemble à partir des différentes définitions proposées, pour finir par n’en proposer qu’une seule : « C’est une situation permanente ou temporaire, visible ou invisible, innée ou acquise, qui peut impacter la capacité d’un individu à interagir dans son environnement de référence. Il existe différentes formes de handicap : physique, moteur, psychosocial, psychologique… »
« C’est une très bonne définition, elle se rapproche beaucoup de l’officielle ! » a déclaré Ismail, avant de dévoiler la définition inscrite dans la loi de 2005. Puis, il a laissé les chiffres parler d’eux-mêmes, illustrant l’importance et l’enjeu de cette réalité : il existe actuellement un milliard de personnes en situation de handicap dans le monde. En France, cela représente 24% de la population ! Loin d’être une réalité marginale, il s’agit plutôt d’une situation commune à tous les milieux et très répandue, même si nous n’en avons pas toujours conscience… En effet, 80% de ces handicaps sont invisibles ! « Il faut savoir que pour une personne, le handicap en lui-même ne représente que 50% de la difficulté qu’elle peut rencontrer. La plus grande difficulté vient de la société, dont on peut se sentir mis à l’écart à cause de ce handicap, notamment dans le monde professionnel. Il y a un réel besoin d’adapter la société, afin que tout ce qu’elle propose puisse être accessible à toutes et à tous. » Une prise de conscience ou un rappel à une problématique qui peut toucher tout un chacun, mais pour lequel il existe, heureusement, des solutions et possibilités. Après le « pourquoi » vient en effet l’heure du « comment » : Ismail et Corinne expliquent aux participants comment identifier les principaux acteurs de la reconnaissance du handicap, de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi, et les dispositifs, mesures et adaptations favorisant l’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap.
L’après-midi, place à la pratique ! Les participants se sont mis dans la peau de personnes en situation de handicap à travers des mises en situations, activités sportives et jeux de rôle. Une journée enrichissante et instructive, qui a aussi permis de favoriser rencontres et convivialité entre différents secteurs de la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône !

IMG 20190429 142246

IMG 20190429 142527