clsh

Actualités

Opération "Huveaune propre" au Centre de loisirs de la Tourtelle

Mercredi 16 juin, au sein de l’école de la Tourtelle à Aubagne, les enfants des centres de loisirs de la ville gérés par la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône ont participé à une journée d’activités autour de l’environnement, et plus particulièrement de la protection de l’Huveaune !

Ramassage de déchets pour une Huveaune plus belle

IMG 20210616 110657 resized 20210616 032346990Cette journée s’est déroulée dans le cadre de la 5ème édition de l’opération Huveaune Propre, co-coordonnée par le Syndicat du bassin-versant de l'Huveaune (SMBVH). Elle se déroule durant le mois de juin tout au long du fleuve, de Marseille à Auriol, et vise au ramassage des déchets qui polluent le lit et les berges de l'Huveaune en faisant appel aux volontaires bénévoles. L'objectif ? Au-delà de la propreté immédiate, c’est bien de limiter les apports de déchets vers la mer, et de sensibiliser pour favoriser les changements de comportement et la réduction des déchets !
C’est pourquoi ce matin-là, les enfants ont enfilé leurs bottes et sont partis à la pêche aux déchets dans le fleuve, situé juste à côté de l’école. « Cette année, pour la première fois, nous avons décidé d’adapter l’opération aux scolaires et accueils de loisirs en l’organisant en Juin plutôt qu’en Octobre. Normalement l’opération ne dure qu’une semaine, elle est cette année étalée sur un mois pour permettre au plus grand nombre d’enfants d’y participer », expliquent Loris et Jeanne, jeunes stagiaires au SMBVH. Ce mercredi, ils étaient présents à l’école, ainsi que de nombreux intervenants membres d’associations et de collectifs partenaires de l’opération. Tout au long de la journée, ils ont animé des ateliers de découverte et de sensibilisation à la fois ludiques et pédagogiques, que les enfants, répartis en petits groupes, ont pu découvrir après la matinée de ramassage.

A la découverte des secrets du fleuve

L’association Planète Sciences proposait un atelier autour de la pollution des eaux dans le monde de la source au fleuve, jusqu’aux océans. Que devient un morceau de plastique ? Qu’est-ce que l’acidité de l’eau ? Pourquoi parle-t-on de continents de plastique ? Un peu plus loin, un atelier « Découverte de la Sainte-Baume » proposait aux enfants de découvrir les massifs de la région, en les repérant et en les retrouvant sur une carte à la manière d’un jeu.
Avec l’association Colinéo, les enfants se sont amusés à reconstituer le parcours de l’Huveaune, de la source à la mer, en réalisant par petits groupes une maquette. « Cette activité a toujours beaucoup de succès auprès des enfants, ça leur permet de débattre entre eux, et de mieux se représenter les choses », sourit l’intervenante. Les enfants, en effet, étaient ravis, et ont même demandé à être photographiés à côté de leur chef d’œuvre. Au fond de la cour, l’association Rives et cultures proposait une partie de jeu des 7 familles basée sur la découverte de l’Huveaune. On pouvait y retrouver la famille « massifs », la famille « flore et faune » … Juste à côté, un autre membre de l’association proposait quant à lui une exposition autour du « Chemin des fées de l’Huveaune », cinq sculptures féminines positionnées au fil de l’eau. Leurs noms sont inspirés des mythes et légendes du fleuve ou de son territoire. Enfin, à l’intérieur de l’école, l’association Chantepierre invitait les enfants à découvrir à l’écran tous les secrets du fleuve en images, qui semble n’avoir désormais plus de mystère pour eux !

L'impact positif des actions autour de l’environnement

P1433060Les enfants ont reçu la visite officielle de Catherine Perret, directrice du service Développement Éducatif de la Ville, de Julie Gabriel, déléguée à l’Enfance et à la Petite Enfance et de Mireille Lacombe, responsable du service Périscolaire-Loisirs-Vacances. « Je me promène souvent sur les berges de l’Huveaune et je constate une recrudescence de la faune », se réjouit Catherine Perret. Benjamin Raquet, directeur du Centre de loisirs Mermoz club, confirme : « Nous devions faire deux ramassages des déchets aujourd’hui, le matin et l’après-midi, mais il n’y a pas assez de déchets dans notre secteur de ramassage ! Les actions réalisées par le SMBVH et la sensibilisation que l’on fait auprès des jeunes depuis des années semble avoir eu un réel impact au fil des années ». Pour Loris, ce phénomène est sans doute également dû aux mesures sanitaires qui ont entrainé un grand ralentissement des activités humaines cette année et l’année dernière.

Mais lorsqu’on demande leur avis aux enfants, c’est avant tout grâce à leur vigilance et aux actions qu'ils mènent à leur petite échelle toute l’année, et à celle de leurs familles à qui ils essayent de transmettre leur volonté de protéger la nature ! « Les adultes n’ont pas fait attention, mais nous, si on fait attention maintenant, la nature pourra peut-être bientôt être plus propre et plus belle ! J’en parle souvent avec ma sœur et mes parents. »
Merci à la ville d’Aubagne et à tous les collectifs et associations présentes pour cette journée !

preview d663094f09567fe61e8c4bc8845dd168 collage