• Accueil

clsh

Actualités

La course aux déchets sauvages à Aubagne

Au centre de loisirs Mermoz, à Aubagne, une journée sur le thème de l’environnement était organisée le mercredi 3 octobre 2018. Cette journée d’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD) à destination des enfants du centre s’est déroulée sur le CLEA de la Tourtelle.

Au programme, des activités de sensibilisation pour une centaine d’enfants le matin. L’après-midi, ils étaient soixante-dix pour une opération de ramassage des déchets.

Les animations

expo

Le matin, des activités ont été animées par les partenaires de cet évènement, avec pour objectif de sensibiliser les enfants à l’EEDD.  Les Ambassadeurs du tri interviennent avec des petits groupes et développent avec eux une réflexion sur ce qu’est un déchet, et plus spécifiquement ce que l’on appelle un « déchet sauvage ». Les enfants en viennent eux-mêmes à cette conclusion que les déchets n’existent que par les Hommes, puisqu’ils sont créés par eux. En effet, « un déchet, c’est quelque chose dont on n’a plus besoin et qu’on ne veut plus ». La question des déchets sauvages peut alors être abordée. Qu’est-ce qui le différencie d’un déchet classique ? Les Ambassadeurs donnent la réponse aux enfants : on dit d’un déchet qu’il est sauvage lorsqu’il n’a pas été trié ! A la suite de quoi ils leur présentent un diaporama racontant le voyage de ces déchets sauvages au fils des cours d’eau, par les rivières, puis par les fleuves, jusqu’aux océans. Les enfants prennent alors pleinement conscience des conséquences néfastes de l’accumulation des déchets sauvages. La nécessité et l’intérêt de leur action Eco-citoyenne de ramassage des déchets bordant l’Huveaune devient plus claire. Que doit-on faire des déchets ? Comment les trier au mieux pour éviter qu’ils ne fassent partie de ces déchets sauvages ? Les Ambassadeurs sont là pour apprendre les bon reflexes aux enfants.

Dans la salle d’à côté, un autre groupe joue à trier et à composter les déchets. Des cartes avec différentes sortes de déchets sont distribuées à chacun. Certains ont un sac plastique, un emballage, un pot de yaourt vide ou une bouteille en verre, d’autres des épluchures de légumes ou des restes de repas qui ne sont plus comestibles. Le but du jeu : les jeter dans la bonne poubelle de la couleur correspondante. Jaune pour le plastique, bleu pour le papier, noir pour les déchets ménagers et vert pour les déchets que l’on peut composter. A la fin, l’intervenante fait sentir l’échantillon d’un composte ancien et les enfants sont alors surpris de constater que ça n’a aucune d’odeur, ou juste une odeur de terre. Lorsqu’on les composte, certains déchets peuvent même tout simplement disparaitre !La ressourcerie le « Dirigeable », spécialisée dans la transformation des déchets est un centre qui gère la récupération, la valorisation et la revente d'objets sur le territoire d'Aubagne. Elle joue également un rôle dans l’éducation à l’environnement, notamment en donnant la priorité à la réduction des déchets et au réemploi. Avec des morceaux de palettes, les enfants créer leur propre jeu.

DSC 0053Les petits débrouillards font aussi partie des partenaires de cette journée, et proposent aux enfants de prendre part à diverses expérimentations. Ils construisent notamment des moulins à eau et font des démonstrations de certains principes physiques. Ils montrent aussi comment la tension superficielle de l’eau peut soutenir un trombone à sa surface. Caractéristique de l’eau saine, cette tension est ce qui permet à des insectes, comme les araignées d’eau, de se déplacer à la surface. Or certains produits comme le liquide vaisselle, par exemple, suppriment cette caractéristique. Les enfants peuvent par cette expérience, non seulement apprendre de nouvelles choses sur l’eau, mais aussi prendre conscience des modifications que nous lui faisons subir et de leurs conséquences. Le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) de la côte bleue propose une découverte des berges de l’Huveaune. Les enfants ramassent des micro –organismes et observent la faune aquatique. Ils peuvent constater que le fleuve, malgré un nettoyage nécessaire, n’est pas si sale.sur l’environnement et les petites bêtes qui en font partie.

Le ramassage

DSC 0153L’après-midi, place à la pratique pour tout le monde ! La zone de ramassage se trouve juste derrière le centre, entre le pont Californie et la résidence des Arpèges. Benjamin, directeur du centre, nous confie : « C’est dommage que ce lieu soit laissé à l’abandon et ne soit pas plus valorisé ».

Après avoir été équipés de gants protecteurs, de pinces et de sac poubelles, les enfants se précipitent au bord de l’Huveaune pour nettoyer les berges du moindre déchet sauvage. C’est avec entrain qu’ils se lancent dans cette activité qui devient vite un jeu et une course à celui qui ramassera le plus gros ou le plus insolite des déchets ! Tous y mettent du leur pour débarrasser la rive de tous les papiers, sacs plastiques, canettes, bouchons et morceaux de plastiques en tous genres... Aussi enthousiastes que les enfants, les animateurs ont participé à ce grand nettoyage d’automne ! Et c’est munis de bottes de pêches qu’ils se sont mouillés pour sortir du fond de l’eau deux cadis de supermarché. Grâce à l’aide de tous, enfants, animateur, partenaires, ils réussissent à tirer un deuxième cadi de la vase !

L’association Terremer est présente pour prendre connaissance des déchets ramassés et les trier avec les enfants. 3 mètres cube ramassés en tout !

 

sassocier est une force-Web