Journée de la laïcité au collège Elsa Triolet

Chaque année, la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône s’investit au cours des semaines entourant le 9 décembre, journée de la laïcité relative à la loi de séparation de l’Eglise et de l’État, pour réfléchir et débattre de ce principe fondateur de notre société actuelle et donner sens aux valeurs de partage et de tolérance.

L’occasion de mettre en place des temps de rencontres et d’échanges autour de ce principe qui nous accompagne tout au long de l’année dans nos projets ! Le 9 décembre, nos équipes d’animation se sont ainsi déplacées le temps d’une matinée au collège Elsa Triolet de Marseille, pour animer des ateliers autour de la laïcité et de la liberté d’expression auprès de cinq classes de 6ème, 5ème et 4ème.
Cette année, nous avons proposé deux ateliers auprès des jeunes : des quizz et des jeux autour du photolangage pour débattre de la liberté d’expression et de la laïcité, et l’animation d’une web radio au sein du collège. Par petits groupes, les élèves ont ainsi analysé différentes images parues dans les médias, pour discuter ensemble de l’actualité et s’exprimer sur ce sujet-là. Harcèlement sur les réseaux sociaux, actualités en France, droit de manifester, censure dans les médias de différents pays… Les sujets qui préoccupent les collégiens ne manquent pas ! Mais au-delà des thématiques abordées, c’est l’échange même qui semblait être important pour les jeunes, et le fait de pouvoir partager leurs ressentis, leur vécu par rapport à ces questions de laïcité et de liberté d’expression qui prennent beaucoup de place dans les médias actuels. « Il y a un réel besoin chez eux de pouvoir s’exprimer, et c’est incroyable de voir tout ce qu’ils ont à dire, loin des représentations que l’on peut en avoir », confie Julien, référent des actions autour du numérique à la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône. Après avoir participé à un débat mouvant, les élèves participant à son atelier se sont réunis par petits groupes pour créer leur propre émission de radio. Tandis que l’un jouait le rôle du présentateur, les autres étaient invités à développer les « pour » et les « contre » d’une question posée autour de la liberté d’expression et de la laïcité. Est-ce qu’on a le droit de tout dire ? Que pensez-vous des caricatures ? …
Perrine, volontaire en Service civique à la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône, accompagne Julien sur les actions éducatives autour du numérique. Titulaire d’un Master en sciences sociales et passionnée de radio, elle a souhaité confronter ses connaissances théoriques aux réalités de terrain à travers cette mission de volontariat. « La radio est un moyen de diffusion qui permet de faire passer des messages de manière dynamique, à travers l’échange avec d’autres, le débat. Elle permet un rapport vivant à l’information. » Et les jeunes, bien que peu habitués à se servir de ce média, n’ont pas hésité une seconde à se l’approprier pour ouvrir le débat avec leur langage, leurs codes.
Loin de chercher exclusivement à leur inculquer des idées, l’objectif de ces ateliers vise avant tout à permettre aux jeunes de structurer leurs propres idées, à les accompagner dans leur mise en forme. Pour Perrine, « les jeunes portent beaucoup de fardeaux, surtout en ce moment, et la radio est un très bon support pour les sensibiliser à des enjeux et des questions actuelles qui les concernent, qu’ils entendent un peu partout, qu’ils absorbent, mais sur lesquels il est parfois difficile pour eux de mettre des mots ».
Au-delà d’un discours tenu et de principes théoriques, c’est l’expérience même de cette liberté d’expression qui a finalement été l’enjeu de cette journée !