• Action sociales

Les familles de nos équipements sociaux prennent le large!

"Parce que les vacances sont un outil de lutte contre les exclusions, c'est un grand honneur pour nous de vous recevoir." C’est sur ces mots qu’ont été accueillies 35 familles des équipements sociaux gérés par la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône, ce lundi 6 Juillet sur l’île du Frioul.

FotoJet 4Durant une semaine, parents et enfants vont profiter d’un séjour vacances organisé du 06 au 10 Juillet 2020 par la Ligue 13, en partenariat avec la CAF 13, Solidarité Laïque et l’ANCV. En tout, c’est 260 personnes qui pourront bénéficier de ce dispositif sur plusieurs séjours mis en place tout au long de l’été ! Un bol d’air frais pour ces familles issues des quartiers prioritaires de Marseille, mais aussi des vacances « citoyennes » animées par un double objectif : permettre un accès à des temps de détente et de loisirs pour tous ; et en même temps accompagner les familles sur des enjeux éducatifs à travers la mise en place d’ateliers de médiation numérique et d’espaces de dialogue. L’idée : leur permettre de partager leur expérience pendant cette période exceptionnelle liée à la crise sanitaire du COVID 19.

Tandis qu’elles prennent le large, les familles montées à bord du bateau regardent s’éloigner les tours de la cité phocéenne. Un vent de liberté souffle sur les visages : beaucoup de vacanciers ne sont jamais allées au Frioul, et certaines s’apprêtent même à vivre pour la première fois de vraies vacances en famille. « Ce projet est rendu possible grâce à un fort financement de la CAF 13 et de l’ANCV qui permet aux familles de profiter d’un vrai séjour, en échange d’une participation symbolique », explique Magali Galizzi, coordinatrice des équipements sociaux de la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône. « Nous avons proposé ce séjour aux familles qui fréquentent nos équipements sociaux et que nous suivons à l’année, mais aussi à celles que nous avons pu identifier grâce aux différentes actions solidaires que nous avons mené dans les quartiers, durant la crise sanitaire.» Ces vacances sont en effet proposées dans un contexte social particulier qui fait suite au confinement, et sont aussi l’occasion pour ces familles d’évoquer et de partager leur expérience et de se libérer des angoisses générées par la pandémie. Dans ce cadre, l’EPE 13, partenaire de la Ligue de l’enseignement depuis plusieurs années, propose aux familles un espace de parole et d’écoute pour poser et déposer leur vécu pendant cette période inédite.

Sur l’île, les familles sont accueillies par les équipes de Direction de la Ligue de l’enseignement des Bouches-du-Rhône, ainsi que par l’ensemble des partenaires du projet, au Centre de Vacances Léo Lagrange qui les accueille tout au long de la semaine. Suzanne Guilhem, Présidente de la Ligue 13, a souhaité la bienvenue aux familles : « C’est en actes que nous essayons de faire vivre cette solidarité, pour célébrer le plaisir de se retrouver. » « Tout le monde a droit à des vacances, y compris les familles et les enfants des quartiers populaires », a souligné le Président de la CAF des Bouches-du-Rhône.

Au cœur du Parc National des Calanques, le village vacances du Frioul dispose d’une situation exceptionnelle pour pratiquer et découvrir des activités nautiques et de sensibilisation à l’environnement. Des temps de repos et de détente, ainsi que de nombreuses activités sportives et culturelles sont proposées durant la semaine : baptême de plongée, randonnées, visite guidée de l’hôpital Caroline, journée de pêche, grands jeux de plein air, plage… « Je n’ai jamais fait de plongée, en plus, il parait que les baleines sont revenues en Méditerranée grâce au confinement ! » confie une petite habituée du Centre social la Solidarité.
Mais il s’agit aussi de « vacances citoyennes », avec des temps éducatifs, d’échanges et d’ateliers de médiation autour du numérique, pour sensibiliser et accompagner les parents. Ce choix de proposer des ateliers de médiation numérique était souhaité par les familles, la crise du COVID ayant exacerbé les problèmes liés à la fracture numérique et ayant renforcé les inégalités sociales. Cette question concerne évidemment la continuité éducative, mais aussi plus largement les enjeux relatifs à l’accès aux droits, à l’accès à la santé, à la lutte contre l’isolement… Ces ateliers visent avant tout à accompagner l’autonomie des familles, notamment face à l’usage numérique dans une approche de proximité.

Ce séjour, pensé pour être pour les familles un moyen d’émancipation, de se connaitre, de se confronter aux autres, de découvrir, de comprendre et d’accepter les différences ; est aussi un moyen proposé pour sortir de cette période psychologiquement très difficile à vivre. Un projet éducatif, culturel et citoyen, mais aussi et surtout une vraie bouffée d’air frais ! « Nous sommes très bien accueillis par le personnel du Centre Léo Lagrange, et ça me rassure d’être avec les animateurs de mon centre social toute la semaine », confie une des mamans. « Je suis heureuse de pouvoir offrir à mes enfants de vraies vacances ! » poursuit son amie, les bras chargés de serviettes de plages et de bouées.
Merci à Solidarité Laïque, à L'ANCV, au Centre de vacances Léo Lagrange et à la CAF des Bouches-du-Rhône pour leur soutien !

FotoJet 3